Guide d’achat des meilleurs masques d’entraînement

Que vous fassiez un entraînement respiratoire pour des épreuves de natation, des compétitions en haute altitude ou l’ascension d’une montagne, l’utilisation d’un masque d’entraînement peut vous aider à atteindre des objectifs ambitieux et à augmenter vos performances physiques. Les masques d’entraînement en altitude (ETM) réduisent la quantité d’oxygène disponible pour vos poumons et votre cœur pendant l’entraînement, ce qui oblige votre corps à adapter ses réponses physiologiques. De même, lorsque vous êtes sous l’eau ou en altitude, l’oxygène que reçoivent vos poumons est limité, ce qui exige de meilleures techniques de respiration et une utilisation efficace de l’air disponible.

Bien entendu, le fait de ne pas recevoir assez d’air peut être extrêmement préjudiciable à votre santé, c’est pourquoi il est important de choisir un masque de bonne qualité et de l’utiliser correctement. Cette section vous aidera à choisir le bon masque d’entraînement afin que vous puissiez atteindre vos objectifs spécifiques de fitness respiratoire !

Comment fonctionnent les masques d’entraînement ?

Lorsque vous portez un masque d’entraînement, votre corps commence à s’adapter à la réduction de l’apport en oxygène en faisant travailler davantage vos poumons et votre cœur pour distribuer efficacement l’oxygène dans tout votre corps. Il faudra un certain temps d’entraînement prolongé avec le masque pour obtenir un effet d’adaptation notable.

Une fois que vos poumons se seront adaptés à la diminution de l’oxygène et que vous vous entraînerez sans le masque, votre corps utilisera plus efficacement l’oxygène disponible. Cela vous donnera un coup de pouce important et vous aidera à être plus performant. Non seulement il y a plus d’oxygène, mais vos poumons et votre cœur ont également été entraînés à l’utiliser plus efficacement, ce qui se traduit par une meilleure endurance, vitesse et résistance.

Avantages de l’entraînement avec un masque d’altitude

  • Développement de la capacité aérobie
    VO₂ max fait référence à la limite supérieure d’oxygène que votre corps est capable d’utiliser pendant l’exercice. On peut également l’appeler le pic d’absorption d’oxygène. Les masques d’entraînement ont le potentiel de vous aider à développer votre consommation maximale d’oxygène, ce qui signifie essentiellement que vous êtes plus en forme et que vous pouvez réaliser de meilleures performances.
  • Développement de la fonction pulmonaire
    Les études ont montré des résultats variables quant à l’efficacité des masques d’entraînement pour le développement de la fonction pulmonaire, mais l’utilisation des ETM est très efficace comme outil d’entraînement des muscles respiratoires. Cela peut être bénéfique pour les nageurs, mais aussi pour les coureurs, les cyclistes et les rameurs.
  • Induit une hypoxémie
    Le port d’un masque d’entraînement simule les conditions de haute altitude, ce qui entraîne un niveau d’oxygène inférieur à la normale dans le sang (hypoxémie). Cela est utile pour s’entraîner à des épreuves en haute altitude alors que vous êtes au niveau de la mer. Vous devez cependant vous demander si la durée du port quotidien du masque est suffisante pour provoquer une adaptation physique.

Ce qu’il faut prendre en compte lors de l’achat d’un masque d’entraînement

Taille

Le choix d’un masque trop large peut aller à l’encontre de l’objectif recherché et laisser passer plus d’oxygène que vous ne le souhaitez.

Vous ne voulez pas non plus un masque trop serré qui vous ferait mal. Les masques d’altitude doivent être bien ajustés pour que vous puissiez vous déplacer sans changer de position. Il existe généralement des tailles petites, moyennes et grandes, déterminées par votre poids corporel comme suit :

Grand : 254 lbs – 308 lbs
Moyen : 154 lbs – 254 lbs
Petit : 99 lbs – 154 lbs

Vous pouvez également mesurer votre visage pour déterminer la taille correcte du masque d’entraînement. Idéalement, le bord extérieur du masque doit s’adapter parfaitement à votre visage, à une distance de 1 à 1,5 pouce du coin de votre bouche. Mesurez la ligne de votre nez juste au-dessus de vos lèvres jusqu’à 1 à 2 cm au-delà du coin extérieur de votre bouche. Doublez la mesure pour déterminer votre taille selon les directives suivantes :

Large : 5 pouces
Moyen : 4,5 pouces
Petit : 10 cm
Il existe également des masques ajustables à taille unique, qui constituent d’excellents cadeaux si vous n’êtes pas sûr de la taille exacte à prendre.

Capuchons de résistance à l’air

Les bouchons de résistance à l’air déterminent le degré de restriction de l’oxygène. Par exemple, certains masques ont 6 bouchons de résistance à l’air, imitant les altitudes de 3000 à 18000 pieds par incréments de 3000 pieds. D’autres peuvent présenter 16 niveaux d’intensité, ce qui vous permet d’effectuer des ajustements par petits incréments. Gardez à l’esprit que plus l’intensité est élevée, plus votre séance d’entraînement doit être courte.

Matériau

Choisissez un masque léger et conçu avec des tissus résilients ou du silicone médical qui n’ajouteront pas de sensation de port de poids sur votre visage. Recherchez également des matériaux haute performance conçus pour être portés spécifiquement lors de la pratique d’un sport ou d’une séance d’entraînement. Les matériaux antimicrobiens et faciles à nettoyer sont d’une grande importance, d’autant plus qu’ils sont portés sur le visage.

Conception

Il y a quelques aspects du design que vous devez prendre en compte. Tout d’abord, jetez un coup d’œil à la sangle. Une bande extérieure large plutôt qu’un élastique serré peut mieux maintenir le masque en place et être également plus confortable. En outre, vous devez tenir compte de la facilité avec laquelle vous pouvez laver le masque, retirer les valves et régler les niveaux de résistance.

Entretien

Pour laver le masque, vous devrez probablement retirer les valves. Est-ce facile et est-il facile de remplacer les valves et les filtres au fil du temps ? Posez-vous ce genre de questions pour prendre une meilleure décision. En outre, assurez-vous que le masque est conçu de manière à vous permettre d’ajuster les niveaux de résistance sans avoir à retirer le masque. Vous voulez adapter lentement les niveaux tout en portant le masque, et cela doit être facile à faire !